Irréel du présent

Publié le par Jerry

    Hier, on devait visiter un truc super, Tom et moi. Le monsieur au téléphone, gentil le monsieur, en plus, il avait dit qu'il commençait les visites le samedi, alors samedi, ça nous allait, évidemment, avant aussi ça nous allait, mais enfin bon, samedi, ça irait, puisqu'il voulait commençer les visites le samedi.

    On avait bavardé un petit moment, il m'avait sussuré dans l'oreille comment il était trop bien son appartement, avec vue sur (snif) et en plus (snif, snif) tout autour et même à pas plus de (sniiif) de la gare. Alors je lui avais raconté des jolies histoires, moi aussi, avec un Tom et une Jerry qui sont vraiment les locataires idéaux et comment il serait content et tranquille de nous avoir chez lui et effectivement il avait l'air content.

    Sauf que vendredi soir, j'ai reçu un SMS disant que l'appartement était déjà loué.
   
    C'est vraiment trop injuste.

     Et là, je demande l'aide des fins spécialistes en lexicologie SMSsienne qui nous lisent sans nul doute.

    "cdlt", à la fin d'un SMS, est-ce que ça peut, à la rigueur, passer pour une nuance d'excuse, ou bien vraiment pas du tout ?

Publié dans Rien sur l'immobilier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ben 11/05/2008 14:34

Je connais de très bons experts en langage SMS (voire trop bons sans doute...) qui pourront certainement t'aider ! ;)

Nabote 18/08/2007 08:38

Je ne crois pas que "Cdlt" se veuille une formule de politesse particulièrement chaleureuse. Je tends à penser qu'il dérive étymologiquement de "Entente cordiale"; traduire: "un tout petit peu plus tiède que la guerre froide, mais pas trop quand même, on n'a pas élevé la Baie des Cochons ensemble que je sache".

Tom et Jerry 18/08/2007 19:23

Et pourtant on se serait si bien accomodés d'une Triple Entente, lui, un notaire et nous...

ralphy 14/08/2007 23:23

Je déteste les "Cdlt" ! Le pire de tous, ce sont les "Cdlt" ajoutés aux emails en guise de signature automatique. Le type essaye d'être poli, courtois, mais au lieu de s'exprimer poliement et courtoisement massacre son message avec un "Cdlt". Un "bye", dans ce cas là, aurait été plus agréable à lire.

Beurk.

Jerry 15/08/2007 13:40

T'as raison, j'aurais dû lui répondre "Beurk" ou "fuque" plutôt que "bone soiré".

Gorgonzolla 13/08/2007 22:24

"Cdlt" dans ce contexte, ça signifie "Chers Tom et Jerry, je vous assure que vous étiez en 2eme position sur la liste, juste derrière Bernard et Bianca... Limite si je ne vous préférais pas à eux... Mais bon, c'est la vie, hein? Allez, sans rancune et à une prochaine fois, j'espère... Bien le bonjour chez vous.."

Perso, "cordialement", j'aime pas tellement cet adverbe... Il est tout sauf cordial...

Tom 14/08/2007 19:07

Oui, c'est assez paradoxal qu'en tant que formule de politesse, on le croise forcément beaucoup plus souvent dans des contextes conventionnels et donc "froids" par définition, que dans des situations de sincère cordialité...

Svetlana 12/08/2007 22:01

C'est plutôt le truc machinal qu'on met à la fin d'un mail ou d'un sms 'un peu sérieux'... Et qui ne signifie pas qu'on s'excuse, j'en ai bien peur...

J'hésite entre penser si ton blog va me plaire ou me déprimer, moi qui vais découvrir les galères de la recherche d'appart le 2 novembre prochain... (remarque, c'est ptetre un signe positif de commencer un jour de RTT imposé, non ?)

Jerry 13/08/2007 19:29

Le 2 novembre, c'est la fête des morts.En même temps, c'est quand même une fête!