A Strangelove for Photoshop

Publié le par Tom



Nul n'ignore que l'Iran a récemment procédé à des essais de tir de missiles afin de garantir le climat général de sérénité qui caractérise cette époque.
L'Iran a d'ailleurs pris une photo-souvenir :




Certains journaux ont affirmé que la photo des tirs en question avait été outrageusement photoshopée afin de masquer la défaillance d'un des lanceurs.
Ils ont suggéré que la réalité aurait plutôt ressemblé à ça :




Nous, à Parking sur Cour, les missiles, c'est pas notre truc.
Mais la vérité si.
Grâce aux profits dégagés par la fréquentation de ce blog, nous avons pu acheter à prix d'or LA photo, la seule, la vraie, celle prise par le général iranien qui a appuyé à la fois sur le bouton de lancement des missiles, et sur le bouton de l'appareil photonumérique extra-plat gigapixel garantie Fnouc deux ans.


Auteur : Cowicide.


Publié dans Le réel monde réel

Commenter cet article

Gorgonzolla 22/07/2008 01:37

Les deux premières photos me font un peu penser au jeu des "7 erreurs". (D'ailleurs, je n'en ai trouvé que 4)

Avec la troisième photo, je me dis qu'en Iran, ils manquent encore un peu de sens artistique... Faudrait vraiment qu'ils viennent en France un 14 juillet pour voir à quoi ça ressemble un vrai feu d'artifice..

ralphy 19/07/2008 16:41

Oups ! Navré pour le doublon...

ralphy 19/07/2008 16:37

C'est dingue ce que l'on peut obtenir même sans rien connaître en graphisme, quand on s'intéresse aux publications scientifiques et aux outils que certaines équipes de recherche en image publient de temps à autres. Par exemple, avec le "learn filter" qui récupère les "image analogies" de cette équipe :

http://www.mrl.nyu.edu/projects/image-analogies/

je me suis amusé à faire disparaître un éléphant d'un parc zoologique :

http://blog.lesperlesduchat.com/media/dev/elephant.jpg

Sur l'image de l'éléphant, le programme dessine l'image B' à partir des images A, A' et B fournies telle que « B' est à B ce que A' est à A ».

Bref, même plus besoin de savoir utiliser Photoshop ou être artiste pour faire des effets spéciaux. On peut évidemment multiplier les éléphants à l'infini, tout comme des missiles. :-)

ralphy 19/07/2008 16:37

C'est dingue ce que l'on peut obtenir même sans rien connaître en graphisme, quand on s'intéresse aux publications scientifiques et aux outils que certaines équipes de recherche en image publient de temps à autres. Par exemple, avec le "learn filter" qui récupère les "image analogies" de cette équipe :

http://www.mrl.nyu.edu/projects/image-analogies/

je me suis amusé à faire disparaître un éléphant d'un parc zoologique :

http://blog.lesperlesduchat.com/media/dev/elephant.jpg

Sur l'image de l'éléphant, le programme dessine l'image B' à partir des images A, A' et B fournies telle que « B' est à B ce que A' est à A ».

Bref, même plus besoin de savoir utiliser Photoshop ou être artiste pour faire des effets spéciaux. On peut évidemment multiplier les éléphants à l'infini, tout comme des missiles. :-)

Tom 20/07/2008 12:44



Je ne connaissais pas l'outil, le principe est intéressant et les possibilités sont étonnantes.
Mais le moyen le plus sûr de faire disparaître un éléphant, c'est encore le missile.