La vie sur Mars

Publié le par Jerry

Tom et moi, vu qu'on vit dans une grotte, on n'a pas souvent l'occasion d'écouter des radios à musique. A vrai dire, ça ne nous arrive pas plus d'une fois par semaine, quand on va faire la cueillette des graines et des racines qui constituent notre humble ordinaire au supermarché du coin.

C'est vrai, dès qu'on y entre, la radio, tout de suite, ça met de l'ambiance. Je veux dire, ça met une ambiance. Différente. La minute d'avant, on était dehors, il faisait encore beau pour la saison, on se marrait à propos d'un truc ou d’un autre, et là tout de suite, à peine le portillon passé, c'est comme une chape de béton humide et froide qui vous tombe sur les épaules : 40% nostalgie à voix molle des amours périssables, 30% r'n'b d'ascenseur, 30% stars académiques de synthèse.

Mais bon, ça nous donne l'occasion de découvrir les tendances du moment. C'est ça qui nous a permis, par exemple, d'entendre enfin le dernier hymne à la gloire du Président par notre Eva Peròn nationale.

Et puis un jour, il y a eu le jingle.

Parce qu'on pourrait croire comme ça que dans tous les supermarchés, la radio est toujours branchée directement sur le même gros tuyau à soupe tiède. Mais non. C'est des vraies radios qu'on entend. Et donc, de temps en temps, un jingle qui vante un peu la radio qu'on entend déjà, des fois qu'on aurait eu envie d'en changer.

Là, le jingle, il disait d’une voix solennelle : « Partout où il y a de la vie, il y a une radio du groupe Lagardère. »

Les néons vacillèrent quelques instants vers une lumière encore plus lugubre sur le carrelage beigeasse.

Le jour où on découvrira qu'il y a de la vie sur Mars, oh, pauvres Martiens.

Publié dans Bananience

Commenter cet article

Marine 02/10/2008 16:52

Un billet bien réaliste, dans un blog que je viens de découvrir !
Je repasserai vous lire !
Marine