Une annonce de la mort qui tue

Publié le par Jerry

    Loué soit le Créateur, car son monde est éblouissant de diversité.
   
    Eblouissante aussi la diversité des sites de petites annonces immobilières sur internet (plus ou moins bien référencés, d'ailleurs) et la variété de ce qu'on y trouve.

    Hier, je suis tombée sur une petite annonce tout à fait intéressante. Elle ne correspondait à vrai dire pas tout à fait à ce que j'étais en train de chercher, pas du tout, même, pour être honnête, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle piquait la curiosité.

    C'était une petite annonce sur la partie "vente" d'un site d'immobilier, où tout un chacun peut, moyennant monnaie, venir vanter son bien. L'annonce commençait avec une bonne tête d'annonce honnête, avec la date de parution,
le numéro de l'annonce, la localisation du bien et son prix. Pas cher, le prix, tiens, pour cet endroit-là. Et puis d'ailleurs, c'est quoi, ce truc avec un texte aussi long?

    Parce que c'est vrai qu'il y avait la dose de prose, pour une petite annonce immobilière. Là où la plupart de ses voisines se contentaient de quelques lignes en style télégraphique, il y avait ici trois gros paragraphes bien tassés, avec des sujets, des verbes, des adjectifs, et même des propositions subordonnées conjonctives antéposées. Chiadée, quoi, l'annonce.

    Alors je me dis, ça doit être quelqu'un, il est fou de sa baraque, au point qu'il lui chante des louanges pas possibles au moment de s'en séparer, tellement ça lui fait mal et ça lui arrache les tripes et il veut qu'on comprenne à quel point il l'aime et il faut qu'il nous aime aussi pour accepter de la laisser, sa baraque, et qu'on en soit digne, et qu'on la respecte, et parce que vous comprenez c'est une maison sensible, autrement elle supportera pas, elle y survivra pas, un peu comme une chanson russe sur la nostalgie de l'isba en hiver où attend Katioucha devant le feu pétillant lorsque gronde au-dehors la bourrasque et qu'on ne retrouvera jamais le goût de ses pirojki à nuls autres pareils, ça faisait, de loin, comme ça, sinon, autant de texte, c'était juste pas possible.

    Alors je l'ai lu, le texte, pour voir quelles genres de tripes on pouvait mettre comme ça dans une annonce immobilière.

    Et j'ai pas été déçue.

    Parce qu'en fait, pour ce prix-là, c'était pas du tout un bien immobilier qui était proposé. En fait, le prix n'avait même pas grand'chose à voir avec la choucroute. La choucroute en question, elle parlait d'un truc qui s'appelle l'astro-chronobiologie, et elle expliquait à quel point c'était un secteur de pointe de la recherche actuelle sur la mort (hein? la mort?), oui, oui, la mort, celle-là même, que l'astro-chronobiologie permet, voyez-vous, de prévoir, à quelques mois près, même que c'est tellement pas des blagues, tout ça, que les deux sites, vous entendez bien, les deux sites de l'astro-machin ont été piratés, parce que ça dérange, hein, la vérité, évidemment, ah ma bonne dame, les gens sont tellement méchants et envieux.

    Suivaient donc l'adresse du nouveau site, évidemment, que je ne donnerai pas, tout aussi évidemment, je vais pas faire de la pub, quand même. Et quelques explications sur l'énorme besoin de sous qu'ils avaient, les astro-trucs, pour continuer de si essentielles recherches, et c'est là qu'on en venait, enfin, au lien avec l'immobilier.

  Parce que c'était quand même pas complètement incongru, la présence de cette annonce dans la partie "vente" d'un site d'immobilier. On en venait à ça :
   "C'est pourquoi je propose les services de l'Université Libre de Cachi Lajaunou [les noms ont été changés, ndlr] pour choisir avec vous, particulier, de ce qui pourrait être le meilleur contrat de viager par exemple mais aussi, pour les professionnels de l'assurance, la possibilité de booster vos statistiques en assurances vie en spécifiant les périodes de plus grands risques pour vos assurés."
    Oui oui, c'était donc une proposition de services pour des spéculations assez crades sur la mort de son prochain.

    Un souffle froid m'est soudain passé sur la nuque, et j'ai vite quitté cette page-là. Non en fait, on cherche plutôt un endroit plein de vie, si c'était possible.

    Oui vraiment, on trouve toutes sortes de créatures, dans le monde merveilleux de l'immobilier.

Publié dans Rien sur l'immobilier

Commenter cet article

Martin 22/08/2007 17:59

Pour ma part, je ne jure que par un seul site d'horoscopes : Crazy Horoscopes (http://www.crazyhoroscopes.com/), beaucoup, beaucoup plus amusant que l'astro-chronologie ! :-P

Jerry 23/08/2007 23:56


En effet, les conseils du jour auraient été bien utiles pour nos visites d'appartements:
"Your energy streams and charisma are crippled by the new moon and you feel the need to rush things in order to secure yourself a healthy amount of wind and camel fur. Try and avoid shaving your
ass for at least a week as this may interfere with your plans to buy a tin of dog biscuits."
Je ne sais pas pourquoi, j'y vois un signe.