Je crois que ça va pas être possible

Publié le par Jerry

    Les conseillers d'orientation devraient y penser, quand ils rencardent les lycéens sur leurs futurs boulots. Leur dire si le métier qu'ils ont envie de faire est un métier qui ouvre toutes les portes ou plutôt un où on se les prend dans le nez. Je parle des portes des agences immobilières ou des propriétaires d'appartements à louer, bien entendu. Parce que parfois, honnêtement, on s'y attendrait pas.

    Prenons l'exemple de la petite Jerry. Jerry est prof de philosophie. A priori, sauf si le loueur a été traumatisé dans sa post-adolescence par un nietzschéo-kantien psychorigide et nauséabond, c'est plutôt un métier stable, le genre de métier qui plaît autant aux propriétaires qu'une vidéo de Clara Morgane nue (un petit bonjour en passant à ceux qui sont arrivés ici par erreur, non, désolée, y'en a pas) à un post-adolescent traumatisé par un professeur
nietzschéo-kantien psychorigide et nauséabond.

     Alors qu'en fait, non. Curieusement, non. La preuve aujourd'hui même, où une dame qui possède un pavillon de trois pièces en banlieue sud rappelle Jerry et lui demande si elle est étudiante. Non, presque, mais juste en face, répond Jerry en précisant sa profession. Ah mais alors ça va pas aller du tout, s'écrie la dame, tout affolée, avant de raccrocher précipitamment, laissant pendre au bout du fil une Jerry comme deux ronds de flan.

    Enfin quoi, prof de philo, c'est pas joueur de squash professionnel non plus, ça demande pas un espace vital délirant ! Promis, on fait pas chalumeau avec le sommet du crâne, on salit pas les murs, on fait même pas beaucoup de bruit, tout juste un petit bruit de souris en tapotant sur le clavier d'un ordi.

    Et encore, si c'était le seul exemple de discrimination ! La dernière fois que j'ai cherché un appartement, un tout petit, juste assez grand pour une souris... Une agence, là aussi, avait refusé mon dossier pour un studio, jugeant que comme j'étais déjà dans la vie active, ce serait "trop petit pour moi". Alors que le précédent locataire, je l'ai vu, il me dépassait d'une bonne tête! C'est vexant, c'est vexant.

    Alors du coup, à cette époque-là, quand un agent immobilier avec qui je prenais rendez-vous m'avait dit, en apprenant que j'étais fonctionnaire: "Ah, très bien! Dans ce cas, il suffira que l'appartement vous plaise!" ça m'avait vachement rassurée, parce que j'étais prête à contacter la HALDE, là.

    Et bien le croiriez-vous? L'appartement, il m'a pas plu.

Publié dans Rien sur l'immobilier

Commenter cet article

ralphy 15/08/2007 12:34

Tiens, je me demandais... Cela fait plusieurs commentaires que je poste et manifestement aucun n'apparaît de suite : y a-t-il une modération a priori des commentaires, ou bien est-ce moi qui suis victime de discrimination ?...

Jerry 15/08/2007 13:43

Oui, en effet, on a mis en place un filtre anti-Ralphy sur les commentaires... Mais non enfin, c'est juste le temps de réaction du mammouth over-blog.

ralphy 15/08/2007 12:33

Tu veux dire que maintenant que tu as la chance de profiter de la discrimination positive, tu devrais contacter la HALDE ? ;-)

Lorsque je cherchais un appartement, enfin le dernier en date, toutes les agences m'expliquaient que ceux qui avaient assez d'argent achetaient, et que les autres devaient se contenter de louer. J'avoue n'avoir jamais compris ce raisonnement. Moi, je loue pour ne pas avoir à me soucier des impôts fonciers, de l'emprunt, et de pouvoir déménager sans difficulté, sans avoir à vendre à la va vite, ou encore rechercher un locataire pour mon bien immobilier.

Là, l'une de mes frangines loue un appartement. Elle est "locataire" (à prononcer avec une voix méprisante). Seulement voilà. En fait, jusqu'à peu, elle était propriétaire de deux moitiés de maisons qu'elle vient de vendre, et elle est aussi toujours propriétaire de l'appartement qu'elle me loue.

Mais bon, les agences immobilières, elles ne comprennent pas, tout ça. Ce qui les intéresse, c'est quelqu'un qui n'est ni chef d'entreprise (au secours ! sa boîte va couler et il sera au RMI sans chômage !), ni fonctionnaire (au secours ! il ne sera jamais promu, vu qu'il ne branle rien !) En somme, il faudrait qu'il soit... euh... non, là, franchement, je ne vois pas.

A la réflexion, il faudrait qu'il soit souriant et reconnaissant. Pour le reste, on verra...

Jerry 15/08/2007 13:46

Le pire, c'est que ces inquétudes ne sont jamais formulées clairement, mais dissimulées derrière des excuses à la con, comme "ça va être trop petit pour vous". Mais enfin, un appartement, c'est pas un vêtement! S'il est un peu petit, je vais pas pour autant le faire craquer aux entournures!